Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

villegagnon

  • La Cène à Guabarana

    01c.pngL'aventure française en Amérique du Sud au XVIe siècle, prélude exotique aux guerres de religions, a donné lieu à quelques très beaux livres, de Frank Lestringant à Jean-Christophe Rufin (Rouge Brésil).

    Le romancier Jean-Christophe Rufin était l'invité de "La marche de l'Histoire" ; il nous replonge dans ce monde aux antipodes : Villegagnon, les Tupinamba anthropophages, les calvinistes dans la baie de Rio, les controverses théologiques sur fond luxuriant, la Cène sur la plage et les grandes découvertes.

    Le roman a donné lieu à un téléfilm (que je n'ai pas encore vu mais qui a l'air pas mal).

    Ré-écouter l'émission : France Inter.

    A lire aussi sur le blog : Rouge Brésil, ou pourquoi lire Frank Lestringant.

    A voir : le téléfilm qui vient de passer sur France 2 (visible quelques jours);

    Rouge Brésil - Le téléfilm.png

  • Rouge Brésil, ou pourquoi lire Frank Lestringant

    01c.pngLe roman Rouge Brésil - prix Goncourt 2001 - place  son intrigue à la Renaissance, lors de l'installation d'une colonie française au Brésil dirigée par Villegagnon ; c'est là que va se dérouler une querelle meurtrière entre catholiques et protestants au sujet de l'eucharistie, anticipation, "répétition", avant les guerres de religion en Europe. Peu connue, cette épopée est remise à l'honneur dans le roman de Jean-Christophe Rufin ; mais elle a été très travaillée par Frank Lestringant.

    L'auteur de Rouge Brésil, dans une petite postface qui passerait presque inapercue, fait un éloge enthousiaste des livres de Lestringant:

    "A l'intersection du littéraire et de l'historique, une place particulière doit être réservée aux travaux d'une exceptionnelle qualité de l'historien Frank Lestringant. Spécialiste de la littérature du XVIe siècle, cet auteur a mis sa prodigieuse érudition au service de ce sujet très difficile qu'est la querelle religieuse dans la Nouveau Monde.

    Le huguenot et le sauvage. L'Amérique et la controverse coloniale en France, au temps des guerres de religion, Une sainte horreur, ou le voyage en Eucharisite, XVIe-XVIIIe, Le cannibale, grandeur et décadence sont des textes absolument nécessaires pour quiconque veut appréhender l'esprit de cette époque complexe et féconde. Lestringant rapproche, compare, explique de façon lumineuse et très novatrice. Grâce à lui, le personnage de Villegagnon a gagné en complexité et en vérité. Loin d'être, comme le voulait la littérature de combat de chaque camp, un protestant renégat ou une victime des huguenots, Villegagnon devient ce "moyenneur" pour qui la réforme est d'abord un idéal proche de l'humanisme, une tendance à retrouver la foi simple des origines. Et c'est en lui que va s'opérer la fracture qui brisera par la suite toute la France et tout le siècle et opposera jusqu'à la mort deux factions cléricales inconciliables.

    Je soulignerai en outre qu'au bonheur de comprendre, Franck Lestringant ajoute le plaisir de lire: quoi que sacrifiant à la rigoureuse discipline des écrits scientifiques, ses ouvrages sont tous merveilleusement écrits." (pp 600-601)

    Dans vos prochaines lectures, donc :

     

    villegagnon,jean de léry,france antarctique,protestantisme et littérature,protestantisme au brésil,guerres de religion,jean-christophe rufin,frank lestringant,mythe du sauvage    villegagnon,jean de léry,france antarctique,protestantisme et littérature,protestantisme au brésil,guerres de religion,jean-christophe rufin,frank lestringant,mythe du sauvage  villegagnon,jean de léry,france antarctique,protestantisme et littérature,protestantisme au brésil,guerres de religion,jean-christophe rufin,frank lestringant,mythe du sauvage   villegagnon,jean de léry,france antarctique,protestantisme et littérature,protestantisme au brésil,guerres de religion,jean-christophe rufin,frank lestringant,mythe du sauvage