Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

saint-jean-du-gars

  • Méandres sauvages - de la Suisse aux Cévennes en passant par ailleurs

    Autre lecture cévenole pour cet été...

     

    Capture d’écran 2017-05-25 à 17.09.28.png

    La Suisse et les Cévennes entretiennent des affinités électives. Migrations des Huguenots vers le Refuge, formation des pasteurs du Désert au Séminaire d'Antoine Court à Lausanne; puis, en sens inverse, des missionnaires furent envoyés, et un grand nombre de ministres vint étoffer le corps pastoral cévenol. Liens familiaux, liens spirituels mais aussi financiers et commerciaux, l'axe Nîmes-Genève est au coeur de la géographie huguenote.

     

    Plus récemment, cet axe s'est fait touristique et mémoriel. Mais on connait moins les trajectoires des enfants rebelles de la Suisse venus trouver une nouvelle vie (souvent "libérée"), en Cévennes.

     

    A ce titre, le récit de Georges Vaucher est exemplaire. Né en 1900, à Neuchâtel, dans une famille protestante pieuse mais pauvre, il est placé chez un couple pastoral sans enfants. Eduqué dans une ambiance telle que ne la connaitront que ceux qui ont grandi dans le piétisme évangélique, teintée de morale biblique et, dans le cas de sa "mère", d'un pharisaïsme certain, il est, du jour au lendemain, placé dans un orphelinat. 

     

    Il s'en enfuit pour retrouver ses parents biologiques, ce qui est le début d'une longue vie d'aventures, guidée par l'amour de la nature, la curiosité, l'indépendance... Tour à tour ouvrier agricole, colporteur adventiste, contremaître, il multiple les expériences (foireuses pour la plupart) avant d'arriver en Cévennes. Ce sera sa patrie d'adoption. 

     

    Georges Vaucher deviendra alors une "figure" locale de Saint-Jean-du-Gard et Mialet. Spéléologue, c'est lui qui découvrira les nouvelles salles de la Grotte de Trabuc. Ses souvenirs de jeunesse, passionnants et rocambolesques, se lisent d'une traite. Encore une belle découverte pour vos lectures estivales...

     

    Préfacé par Daniel Travier.

     

    georges vaucher,saint-jean-du-gars,millet,générargues,anduze,cévennes,protestantisme,adventiste,piétisme,spéléologie,grotte de trabuc,daniel travier