Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

réforme radicale

  • Les révoltés de l'Evangile

    Capture d’écran 2017-03-27 à 17.14.54.png

    En 1500, l’Europe se proclame chrétienne mais beaucoup pensent que l’Église, malade, a besoin d’être renouvelée. Parallèlement à la rénovation humaniste, représentée par Érasme, émerge la Réforme de Luther et de Zwingli.

     

    Dans un premier temps, le désir de changement et l’opposition à Rome unissent les réformateurs. Mais, dans les années 1520, les choses s’emballent : la contradiction entre la poussée subversive de l’Évangile et les institutions séculaires provoquent des ébranlements violents dans l’Empire germanique et la Confédération helvétique. Comment répondre à ces révoltes ? De quelle révolution théologique sont-elles le signe ? Quelle spiritualité voit alors le jour ?

     

    C’est à travers la vie et l’engagement emblématiques de Balthasar Hubmaier (1480-1528), prêtre catholique allemand converti au zwinglianisme, penseur d’une église professante et du baptême des adultes, que l’historien Neal Blough fait le récit inédit de la naissance de l’anabaptisme. Ce retour à la foi apostolique issu de la Réforme communale sera condamné par les réformateurs comme hérétique, associant pleinement ses défenseurs au combat social qu’a été le mouvement paysan.

     

    Un retour aux origines d’une confession chrétienne pratiquée par plus d’un million de fidèles aujourd’hui.

     

    Professeur d’histoire du christianisme à la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine et directeur du Centre Mennonite de Paris, Neal Blough est l’auteur de Christologie anabaptiste, et a dirigé le collectif Jésus Christ aux marges de la Réforme.

     

  • Du nouveau du côté des anabaptistes...: Des communautés mouvantes

    Capture d’écran 2015-04-18 à 14.45.32.pngLa divergence religieuse s'est trouvée de plus en plus marginalisée dans l'Europe des XVIe et XVIIe siècles, déchirée par les conflits confessionnels.

    Ceux qui voulaient vivre leur foi autrement que dans les cadres imposés par les Confessions de foi et les Etats modernes en construction - comme les anabaptistes - finirent par former leurs Eglises, tolérées par certaines autorités et toujours bien distinctes du reste de la population.

    Mathilde Monge a exhumé des archives de Cologne, aujourd'hui en partie disparues, des trajectoires de vie qui montrent que cette confessionnalisation de fait n'allait pas de soi. Du dialogue avec les inquisiteurs dans leur prison aux suppliques adressées aux autorités, des hésitations spirituelles des simples à la protection assumée que leur accordèrent les autorités locales, la variété des sources mobilisées permet de saisir la complexité des dynamiques de l'exclusion et de l'inclusion, des mécanismes de rejet de son voisin au rythme des persécutions, de la tolérance du quotidien à la Tolération des puissants. 

    Comme l'écrit l'auteur, l'analyse et la méthodologie employées dépassent, dans leur utilité, le cadre de l'anabaptisme aux XVIe-XVIIe siècles, pour saisir la logique de marginalisation de certains groupes religieux.

    Lire aussi cette présentation : http://assr.revues.org/24595

    Voir le sommaire: ici.

  • Les mennonites : la conférence de Neal Blough en ligne

    cycle au temps des mennonites,neal blough,histoire du protestantisme,réforme radicale,mennonites-anabaptistes,anabaptisme,mouvements évangéliques,pacifisme

     - Le 15 juin 2012, nous avons eu le plaisir de recevoir Neal Blough, professeur d'histoire de l'Eglise à la FLTE (Vaux s/Seine), pour une conférence introductive passionnante à l'histoire des mennonites. 

    Vous pouvez l'écouter sur le site de la Librairie Jean Calvin :

    écouter la conférence.

    - Nous profitons aussi de l'occasion pour vous prévenir qu'un documentaire sur les mennonites sera diffusé sur France 2 ("Presence protestante") le 15 juillet 2012 à 10h : Mennonites, une vie de partage.

  • Visite guidée : la collection "Perspectives anabaptistes"

    perspectives-anabaptistes2.jpgNeal Blough, notre orateur de ce vendredi 15 juin, est aussi le directeur d'une collection aux Editions Excelsis, qui commence à s'étoffer sérieusement : "Perspectives anabaptistes".

    En voici la ligne théologique et spirituelle:

    "Théologiens, historiens, sociologues appartenant aux églises qui tirent leur origine de la « Réforme radicale » du XVIe siècle partagent réflexions et expériences. Cette collection est dirigée par Neal Blough, professeur d'histoire à la Faculté Libre de Théologie Évangélique de Vaux-sur-Seine et par Claude Baecher professeur au Bienenberg en Suisse."

    Vous pouvez reconnaitre les livres grâce au sabre détruit, symbole de paix renvoyant à la prophétie d'Esaïe 2.4: 

    "Martelant leurs épées, ils en feront des socs, de leurs lances ils feront des serpes.  On ne brandira plus l'épée nation contre nation, on n'apprendra plus à se battre".

    LIRE LA SUITE.

  • Les mennonites : conférence de Neal Blough à la Librairie Jean Calvin

    Cliquez dessus pour agrandir:

    Les mennonites - Neal Blough conference.png

    Et pour en savoir plus: 

    Bibliographie Mennonites.png

    Vous pouvez aussi cliquer dans les tags sur "cycle au temps des mennonites"

  • Au temps des mennonites... : le reportage à nouveau visionnable

    Il est à nouveau possible de regarder le reportage d'Arte sur les Mennonites du Mexique : 

  • Menno Simons, aux origines de la Réforme radicale

    menno simons,réforme radicale,mennonites,anabaptisme,pacifisme,christianisme xvie s.,Le blog au ralenti pendant cette période d'examens et de vacances rouvre sur une publication qui mérite toute notre attention : la parution en français des premiers traités de Menno Simons!

    Figures de proue de la Réforme radicale du XVIe s., Menno Simons (vers 1496-1561) est à l'origine du mouvement anabaptiste pacifique que l'on connaît aujourd'hui sous le nom de "Mennonite". Très mal connu en France (il vit et écrit en Hollande et en Allemagne pour des communautés historiquement à majorité germanophone), il bénéficie aujourd'hui pour la première fois d'une traduction en français, introduite et commentée, que nous vous invitons vivement à découvrir.

    Quels ont été les traits marquants de cette Réforme radicale, aussi bien théologiques que pratiques? Qu'est-ce qui a fait leur différence et a suscité de la part des catholiques, mais aussi des réformés et des luthériens une répression sans pitié? 

    Les textes rassemblés ici (La Nouvelle Naissance, Fondement de la doctrine chrétienne...) donnent une réponse frappante par sa radicalité, son audace et sa volonté de fidélité aux textes bibliques (baptême des adultes, communauté de disciples...) mais éclaire aussi de nombreux aspects de la nébuleuse spirituelle des "marges de la Réforme".

    Une bonne contribution à ce que M. Portnoy appelait ironiquement dans le roman de Philippe ROTH, son cours : "Introduction aux minorités humiliées" (excellent titre au demeurant, que je donnerai volontiers comme sous-titre à ce blog).