Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marginalité

  • Puis ils posèrent leur sac...

    Capture d’écran 2015-08-07 à 16.12.29.png"Ils portaient des jeans délavés, leur tente sanglée sur le sac à dos, dans la main une guitare. Trainant dans leurs bagages, les journées à faire la route, pouce tendu, les souvenirs de défonce et leurs secrets plus profonds..." 

    Lorsqu'ils arrivent dans cette communauté protestante des Cévennes, Thomas et Hélène entrevoient la fin de leur voyage. Comment sont-ils arrivés jusqu'ici ? La liberté, la route, la musique, la drogue... Mais aussi l'envers du rêve, ce qu'ils portent et cachent en eux, ce passé qu'ils fuient, cet avenir qu'ils voudraient réinventer. Tout un fardeau de colère et de souffrance. 

    A travers ce témoignage bouleversant, le lecteur pourra voir qu'il existe un Dieu vivant, qui entend et qui répond à ceux qui crient à lui. Et qu'il est un port où les âmes errantes et lasses peuvent enfin poser leur sac.

     

    Il est aussi idéal pour offrir à des personnes qui ne connaissent pas la foi. Le moment de la conversion est très bien raconté.