Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

j. gaberel

  • Hommages en abyme

    10418.jpgPar le hasard, ou les services, du calendrier, l'édition protestante projette les hommages en abyme :

    A l'occasion de l'intervention de Bernard Cottret au Musée du Désert, ses amis dont l'éditeur Max Chaleil, publient un mélange en hommage à sa carrière universitaire, à la richesse de ses travaux et de son enseignement : Réforme et révolutions; autour de ces deux pôles qui ont orienté l'oeuvre de Bernard Cottret, des historiens et anglicistes (Van Ruymbeke, Marianne Carbonnier, Liliane Crété...) lui dédient leurs articles, donnant, par touches de confidences, un aperçu du personnage et dressent un panorama de son travail entre recherche et transmission. 

    10362.jpg

     

     

    Quant à lui, Bernard Cottret paiera son écot à Jean-Jacques dans une conférence ce dimanche après-midi.   Or les éditions Ampelos ré-éditent pour l'occasion l'ouvrage du pasteur Gaberel, Rousseau et les Genevois. Et devinez qui introduit? Bernard et Monique Cottret, avec ni plus ni moins que le texte de leur conférence, qui "aide à clarifier la pensée religieuse de cet homme complexe et sensible", notamment sur le plan de la "religion civile". 

    La mise en abyme des hommages pourrait ainsi se poursuivre. Sauf qu'il semble que Jean-Jacques soit surtout porté à se rendre hommage à lui-même... nous en resterons donc là.