Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

commémoration protestantisme

  • Champdomergue, haut lieu camisard et maquisard

    Le voyage de la librairie à Poissy tombe à l'eau, pour raison de procédures administratives...

    251794484.jpgAffiche-Champdomergue_114x0.jpgVous nous retrouverez par contre à Champdomergue, au plein coeur du désert cévenol, le dimanche 11 septembre (celui qui vient). Ce petit haut-lieu de la mémoire protestante (mais pas seulement), hautement significatif, commémore en plein champ :

    1/une bataille fameuse de la Guerre des Camisards (1702-1704), qui eut lieu le 9 septembre 1702. Menée par Mazel, Cavalier et Laporte, elle est le premier grand combat des camisards, qui, comme le dit Jean-Paul CHABROL, "plient honorablement sous le nombre de leurs ennemis commandés par le capitaine Poul" (La guerre des camisards en 40questions, Alcide, 2010, pp.74-75).

    2/et au même endroit, quelques siècles après, se tint le maquis de Champdomergue (1943-1944), refuge d'où les résistants participèrent à la Libération de la France. Et le souvenir y est vivant parce que ces combattants encore présents participent à l'évènement. 

    Pour plus d'infos, voir le site de l'association: ici.

  • Marie Durand, mémoire et résistance protestantes

    3425.jpg1/ Je suis tombé par hasard l'autre jour sur une rediffusion de "La marche de l'Histoire" (France Inter), pour le 300e anniversaire de la naissance de Marie DURAND.

    L'occasion de vous renvoyer à la discussion de Jean LEBRUN avec Philippe JOUTARD (30mn).       logo-france-inter.jpg
               2/ Autour de cette commémoration, vous pouvez d'ores et déjà noter la conférence de Gabrielle CADIER-REY au Musée du Désert le 24 août 2011 (20h), associée à un parcours thématique du Musée, à laquelle nous vous invitons chaleureusement. 

    7937.jpg

     

     

    3/ Enfin, celle qui n'est pas une sainte protestante (sa place imposante dans la mémoire huguenote a valeur d'exemple, et non d'intermédiaire - théologiquement la différence est considérable) voit sa correspondance rééditée. Ces lettres de captivité, aussi bouleversantes qu'édifiantes par la constance qu'elles manifestent, sont de celles qui rejoignent tout naturellement la "Bibliothèque idéale et incompressible".