Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

charles-eric de saint-germain

  • Ecrits philosophico-théologiques sur le christianisme

    Capture d’écran 2017-02-04 à 16.38.55.png

    Derrière ce titre un peu impressionnant se cache une recueil d'articles à découvrir absolument.

     

    Charles-Eric de Saint-Germain, dont on aura déjà pu lire La défaite de la raison (Salvator), nous donne une série de leçons philosophiques en rapport avec des thèmes majeurs du christianisme : l'amour, le plaisir, le corps, la violence... ainsi qu'une réflexion passionnante sur "Peut-on être chrétien et Franc-maçon?" (en se basant sur les différences entre révélations bibliques et ésotériques dans la quête de la sagesse) ou une introduction aux stades de l'existence chez Kierkegaard.

     

    Les avantages d'une telle lecture sont nombreux. Outre l'initiation à certains auteurs, elle donne au croyant une perspective critique sur les idées et les tabous de la modernité (que l'on gobe parfois sans y faire attention, et sans se rendre compte que l'on abandonne sa liberté), tout en affermissant certaines convictions fondamentales.

     

    Comme souvent, la limite du livre vient du statut que l'on confère à la raison dans l'intelligentsia évangélique. Le "refus de sacrifier la raison sur l'autel de la foi" qui caractérise les démarches apologétiques et systématiques sont un point aveugle de la culture occidentale que ces théologiens se gardent bien de critiquer. La Raison est un dieu décidément bien installé, un de ces hauts-lieux dont on conserve le culte à côté de celui rendu à Dieu. Le lecteur trouvera néanmoins dans ce livre une réflexion importante et nécessaire, que nous ne pouvons qu'encourager.

     

    Table des matières.