Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Protestants dans la France en Guerre (1939-1945), Dictionnaire biographique et thématique - Jacques POUJOL

3680.jpgLes protestants dans la France à guerre est un livre à lire, à relire, à méditer, à annoter, bref c’est un un livre absolument nécessaire, tant par la richesse immense de l’information qu’il fournit que par les nuances, les précisions historiques qu’il introduit au fil des quelques 2000 notices biographiques, des nombreuses rubriques qui explorent le protestantisme sous tous ses aspects.

On y découvre que le grand historien Pierre VIDAL-NAQUET ne consacrera pas moins de deux longs articles à la petite ville protestante drômoise de Dieulefit qui accueillit les siens au milieu de la tourmente nazie, que le Chambon-sur-Lignon sauva non pas 5000 juifs mais, plus probablement, avec l’aide intense des darbystes, de 800 ou 1000 juifs -soit quasiment autant que dans les Cévennes qui se distingue en accueillant les opposants de tous bords au nazisme-, que le criblage (opération de sélection au départ des camps) donna à la Cimade d’arracher à la mort des camps encore quelques vies, que le pasteur Marc Jospin témoigna en faveur de ce chef de Kommandantur, descendant de Huguenot, qui protégea nombre de français.. Mais on y lit aussi les terribles charges antisémites du pasteur Noel VESPER dans le journal Sully, les positions antisémites du vice-amiral Platon…

Refusant les caricatures, les simplifications, Jacques POUJOL retrace la complexité d’une histoire qui n’est que le miroir de l’âme et de la société des hommes. Là, sans nier la réalité des cadres – théologiques, sociaux ou autres - l’individu retrouve toute sa place et oblige l’historien à faire ce qu’il fait le mieux : exploiter les sources, toutes les sources, pour écrire au plus près de ce qui fut en prenant soin d’introduire le temps et l’espace qui, telle la lame, affine le raisonnement pour le rendre plus utile, plus constructif. La notice sur l’antijudaïsme protestant en est la plus belle illustration. 

F.B. 

Les commentaires sont fermés.