Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Protestants dans la France en Guerre (1939-1945): L'accueil des Juifs en Cévennes

7338.jpg1/ Revue Causses et Cévenne, 2011,n°1, "L'accueil des Juifs en Cévennes, Nouveaux documents", 39pp:

L’introduction de Patrick Cabanel, président du Club Cévenol et historien spécialiste des Justes, entre autres multiples compétences, retrace la constitution des études consacrées au sauvetage des juifs dans les Cévennes et en précise les caractères fondamentaux. Réalité désormais actualisée et scellée par l’apposition de quatre plaques dans trois communes lozériennes et une au col du Mercou.

Mais ce n’est pas tout, car on y trouvera quatre témoignages dont trois sont des juifs sauvés par les habitants de Viala et un quatrième de la main d’une cévenole qui a connu   « des juifs réfugiés à Saint-Germain-de-Calberte ». Tant la présentation de Patrick Cabanel que les témoignages méritent toute notre attention et notre reconnaissance car il est difficile et douloureux de dire ces choses, comme le souligne France Puitt, une des auteures.

On reste marqué par le rôle incontestable joué par la religion et la culture protestante dans le refuge offert à ces familles opprimées. Impossible aussi de ne pas être à nouveau frappé par la loi de silence qui constitua le plus solide des remparts pour ces bannis d’une période noire. Mais silence qui, on le voit, court le risque de « devenir enfermement de la mémoire ». C’est dire le privilège et l’intérêt inouï de ces textes inédits que la Revue Causses et Cévennes du Club Cévenol nous offre ici.

 

Les commentaires sont fermés.