Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

N°49 : François CARON, Le puissant royaume du Japon (1636), Chandeigne

période tokugawa3.jpg

11419.jpg

Dialogue entre un gentilhomme protestant et sa femme. La scène est dans la chambre, qui donne sur une salle de bain ouverte. La femme est sur le lit avec un livre, l’homme devant le miroir, en tricot de corps.

 -Dis, David, tu as vu mon livre ?

 -Mmmh…

-Il te plait mon livre, David ?

-Sais pas. Sais pas si un livre peut me plaire. Il passe une chemise.

- Et sa couverture ? Elle te plait sa couverture ?

- C’est une belle couverture. Très belle. Très élégante. Il examine sa joue, qui le dérange.

- Moi j’aime son titre. Tu l’aimes son titre ? Le puissant royaume du Japon.

- Le puissant royaume du jupon. Terrifiant. Il sourit.

- Idiot. Du JApon. C’est un pays lointain. Et puissant. Elle guette sa réaction.

- Je me fous du Japon bébé, désolé.

- Tu as tort. C’est un gentilhomme huguenot du XVIIe siècle qui est devenu comme un vrai japonais ; il raconte tout ce qu’il voit.

-Fascinant. Il sourit. Puis il se rapproche du lit, prend le livre, le retourne, regarde. Il lit à voix haute. « Fin diplomate et homme d’affaire il fut l’un des rares occidentaux témoin d’une époque où le Japon se fermait progressivement au monde… » Il s’assied sur le bord, feuillette. Le livre est doux.

- Et le contenu tu l’aimes le contenu ?

- Faut voir. Peut-être.

- C’est un contenu passionnant et bizarre. Et rare aussi. Très rare. Personne ne connait ça. Ca donne de la mélancolie pour ce qu’on n’a même pas connu.

- C’est toi qui es bizarre. Il sourit. Tu me le prêteras pour que je sois bizarre aussi.

- On sera bizarre tous les deux.

Elle se redressa pour l’embrasser. L’idée avait l’air de les rendre heureux.

***

Si vous aussi vous goûtez de temps en temps (en bon gentilhomme protestant) le luxe et l'étrangeté d'une lecture, rien de plus dépaysant que cette relation : Le puissant Royaume du Japon, Description de François Caron. Immersion dans le Japon du XVIIe siècle avec pour guide un fils de huguenots réfugiés, mystérieux, observateur, et atypique - engagé dans une compagnie de commerce.

La lecture n'a-t-elle pas pour devoir de nous dé-router de nos trajets ordinaires, histoire de respirer un peu le vent d'ailleurs ? ici l'on est servi. Difficile de faire plus exotique que ce Japon d'avant l'ère Meiji sous la plume d'un calviniste, dans la présentation délicate, érudite et soyeuse des éditions Chandeigne.

marchands période tokugawa.jpg

Marchands de la période de Tokugawa, quand Caron est au Japon.

Les commentaires sont fermés.