Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fiche de lecture : Ma vie dans le milieu gay, Richard OOSTRUM

Ma-vie-dans-le-milieu-gay_1.jpgDans la tradition des témoignages de conversion, Richard Oostrum raconte sa vie dans le milieu gay ainsi que sa rencontre avec Dieu, et les difficultés qui suivent. Né dans une famille de la petite bourgeoisie de Rotterdam (Pays-Bas), sportif, il se découvre homosexuel et finit, au terme d'un parcours assez difficile et touchant, par assumer ce qu'il vit comme une différence irréductible. Nous plongeons alors dans son monde, entre les fêtes, les rencontres faciles et le sida, qui touchera son ami ; cette période est relatée avec sobriété et vérité, et l'on s'attache à ce jeune homme un peu superficiel. Désorienté, il devient un membre militant de la culture gay avant de se convertir au terme d'une quête éprouvante. Le récit  de son arrivée dans l'Eglise est peut-être le meilleur moment du livre. S'ensuit une période de formation où il découvre le conflit entre son homosexualité et la volonté de Dieu, qu'il admet avec une humilité déroutante. Il accepte alors de se faire aider par un programme (Different) qui vient en aide aux personnes ayant des troubles de la sexualité. Il rencontre de nombreux combats, qu'il ne nie pas, et se marie pour former une petite famille avec une femme ayant elle-même beaucoup souffert. 

L'histoire est belle, malgré une piété qui devient de plus en plus charismatique à la sauce JEM et qui finit par lasser d'exaltation et de bondieuseries. La teneur spirituelle, pour autant que je puisse me permettre d'en juger, laisse un peu à désirer. En fait le livre vaut surtout parce qu'il permet un bref aperçu du milieu gay, "sans fausse pudeur" et sans complaisance, des problèmes liés à l'homosexualité et des moyens d'y faire face chez les évangéliques. Et puis, on rencontre quelqu'un. 

S.Z.

 

Les commentaires sont fermés.