Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voyage au bout de ma nuit

témoignage,anduze,mission timothée

Quand on se promène le long du boulevard Jean Jaurès, à Anduze, on longe le haut mur de ce qui fut l'orphelinat protestant.

C'est là qu'Yves a grandi, sous le regard sévère et bienveillant de Marraine, la directrice. Il y entend la lecture de la Bible qui marque sa conscience; mais cela ne l'empêchera pas de suivre un instinct qu'il a sauvage et révolté.

Photos à l'appui, Yves nous embarque dans une épopée tragique et déjantée - une vie de zone, de décrochages, de défonce, d'amitiés, d'amour, d'art, avec son style bien à lui, à pleurer de rire ou à pleurer tout court. Il décrit tout ; le quotidien de l'enfance à "La Famille", la communauté protestante d'Anduze et ses oeuvres, les Cévennes des 70's et 80's, les frasques, les foyers de jeunes travailleurs, l'instabilité chronique - autant de reflets d'une époque passée à se chercher et à se perdre.

La réponse viendra alors qu'il ne s'y attend pas, en débarquant par hasard dans une maison d'accueil - nous sommes au début de la Mission Timothée - où il entendra à nouveau la Parole de Dieu. A partir de là s'ouvrira un autre chemin, celui de la paix, de la consolation et de la guérison. Comme il le dit lui-même, "Dieu nous cherche dans les ténèbres". C'est dire vrai, car il y a un bout au voyage dans la nuit.

Les commentaires sont fermés.