Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A la suite du missionnaire Eugène Casalis

mission,missiologie,histoire protestantisme,réveil,christianisme et colonisation,lesotho,eugène casalis,jean-françois zorn,marie-claude barbier-mosimannIl y a deux cent ans naissait Eugène Casalis, qui fut un pionnier de la mission protestante en Afrique du Sud (Lessouto). Plusieurs évènements ont eu lieu cette année (notamment une exposition et un cycle de conférence au Musée Jeanne d'Albret d'Orthez, et un documentaire sur France 2), qui fut ponctuée de (ré)éditions importantes.

La première est celle des Souvenirs d'Eugène Casalis (Edipro), où l'auteur relate sa jeunesse en milieu huguenot (sa grand-mère cachait les pasteurs du désert), son éducation atypique sous la férule d'Henri Pyt (l'un des plus importants revivalistes du XIXe siècle et figure fort attachante) ainsi que son appel, puis son départ en mission. 

La deuxième est la parution d'une biographie inédite du missionnaire, par M.-C. Mosimann-Barbier (Un béarnais en Afrique australe ou l'extraordianire destin d'Eugène Casalis, L'Harmattan), qui met en avant le contexte et le rôle diplomatique de Casalis auprès de Moshoshoe, roi des Bassoutos. Leur confiance réciproque permit, involontairement, à Casalis de participer à l'édification de l'actuel Leshoto, par l'évangélisation, en triscrivant leur langue et en participant (malgré bien des déboires) au développement économique. Le prix élevé (hélas) n'enlève rien à l'intérêt du livre.

Enfin, les Editions Karthala rééditent, à raison, Le grand siècle d'une mission protestante, La Mission de Paris de 1882 à 1914, de Jean-François Zorn. Cette référence incontournable pour qui s'intéresse à l'histoire des missions et à la missiologie, replace l'élan incroyable du protestantisme dans son époque, au travers des trois principaux  "champs de mission" que la MDP défricha: Madagascar, l'Afrique australe, et le Pacifique. Ce fut la Mission de Paris qui envoya Eugène Casalis et ses amis en Afrique du Sud (eux projettaient de partir en Algérie).

mission,missiologie,histoire protestantisme,réveil,christianisme et colonisation,lesotho,eugène casalis,jean-françois zorn,marie-claude barbier-mosimann mission,missiologie,histoire protestantisme,réveil,christianisme et colonisation,lesotho,eugène casalis,jean-françois zorn,marie-claude barbier-mosimann

Autres liens :

1/Eugène Casalis, Les Bassoutos, réédition + annotations Jean-François Zorn, sur le blog de Sébastien Fath

2/Actes du cycle de conférences du Musée Jeanne d'Albret.

Commentaires

  • A ne pas manquer le Dimanche 16/12/12 (10h) : Partie 2 du documentaire sur France 2 : Eugène Casalis, la foi en partage. En général, on peut encore le voir pendant une semaine.

Les commentaires sont fermés.