Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres et matériel d'évangélisation II - Le guide de l'identité protestante (Jean-Luc Mouton - Antoine Nouis)

Mouton - Nouis.jpgComme le fait remarquer Claude Baty dans sa préface, il y a du guide touristique dans ce « Guide de l’identité protestante » ; c’est sans doute ce qui le rend si attractif : abondamment illustré (avec des photos récentes !), il conduit le visiteur de cette contrée un peu particulière au gré d’explications succinctes et très diversifiées (sous forme de notices). 

Constitué de 5 chapitres il aborde : 1) Les mots-clés (comment se repérer dans la diversité protestante : qu’est-ce que le Méthodisme, le Piétisme, le Congrégationalisme…) – et de ce point de vue il ne s’adresse pas seulement au néophyte, mais à tous ceux qui se sentent dans le flou ; 2) Les principes et convictions (Baptême, Cène, Evangélisation, Droits de l’homme…) ; 3) L’Histoire et les institutions ; 4) Les principaux lieux ; 5) Les figures les plus marquantes. 

Il a le mérite de proposer un balayage assez complet, particulièrement ouvert (sur le plan géographique et « dénominationnel »), jouant avec quelques idées reçues, et d’être facile et agréable à lire. Mais comme toutes les présentations qui se veulent « rassembleuses », celle-ci est influencée par une conception pluraliste du protestantisme (ce qui est différent d’une conception « plurielle »). Ce parti-pris altère la qualité du chapitre 2 « Les principes et les convictions », dont les notices sont facilement réductrices, teintées d’humanisme bien-pensant. Au sujet de la Cène, de l’homosexualité, du divorce, du culte ou de l’avortement, le lecteur s’avoue frustré par les tartes à la crème (« l’attention au prochain et le respect infini de ce qu’il est », « la première mission de l’Eglise est d’être un témoin de la miséricorde de Dieu au cœur de la misère humaine… »). A vouloir rendre claire une confession multiforme, on ne peut éviter de tomber dans certains raccourcis.

Le « Guide » remplit donc sa mission informative, avec les limites que nous signalons ; il s’adressera aux curieux qui ne connaissent pas le protestantisme, quitte à préciser ensuite les choses si l’intérêt se confirme. On regrette qu’une telle présentation n’existe pas dans une perspective évangélique ; en attendant, celui-ci fera l’affaire, se recommandant lui-même par son côté ludique et la vision actualisée, positive, qu’il donne du protestantisme. 

Voir aussi:  la présentation de Réforme.net

Les commentaires sont fermés.