Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Régénération dans le Réveil de la Drôme (1922-1938) (I) : généralités historiques

3026.jpgNous vous proposons de suivre ces prochains temps un cycle de lecture autour du Réveil de la Drôme.

Il sera à la fois théologique (la doctrine de la régénération y est centrale) et historique, construit selon un parcours libre de livres et d'articles qui traitent d'un sujet qui lui est attaché (histoire des Réveils, historiographie, régénération, sanctification, justification...), ou de personnages qui l'ont porté (Jean Cadier, Theodore Austin Sparks, Henri Eberhard, Gédéon Sabliet...). Surtout, il permettra d'interroger les rapports entre calvinisme et revivalisme.

Ce qu’on appelle le « Réveil de la Drôme » est un mouvement de renouveau spirituel qui eut lieu entre 1922 et 1938, d’abord dans quelques paroisses rurales du Sud de la Drôme, puis qui s’étendit à d’autres régions, comme les Cévennes.

Le premier livre à lire pour découvrir cette période est celui de Jean Cadier, Le matin vient. Le titre vient d’Esaïe 21.12 : « Sentinelle, où en est la nuit ? Sentinelle, où en la nuit ? Le matin vient ! ». 

Lire la suite...

Les commentaires sont fermés.