Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le blog Jean Calvin

  • Janet Teissier du Cros, une écossaise en Cévennes au temps des "années noires"

    Capture d’écran 2017-05-19 à 15.22.25.png

     

    Que liront les amoureux des Cévennes cet été ? Que liront les vacanciers pour s’immerger dans ces contrées solaires ? Cette année, nous leur conseillerons les mémoires, inédites en Français, de Janet Teissier du Cros.

     

    Paru en anglais sous le titre Divided Loyalties, Le chardon et le bleuet raconte, à la première personne et avec beaucoup de sel, les péripéties d’une écossaise en Cévennes pendant la Seconde Guerre mondiale.

     

    Janet a épousé François Teissier du Cros, polytechnicien et chercheur issu d’une famille protestante bien connue du Viganais, implantée à Valleraugue. Née dans la haute société écossaise, Janet reçoit une éducation « européenne », apprend le français et l’allemand, perfectionne son piano en Autriche, où elle fréquente le salon de Klara Wittgenstein, qui est alors un des hauts lieux de la culture viennoise. Cette jeune mondaine, qui ne perd pas une occasion de s’amuser, aime les grandes villes et voyage beaucoup, va se retrouver prise au piège de l’Occupation. Son mari fait prisonnier de guerre après la Défaite, elle se retrouve seule dans ce village des Cévennes.

     

    Le lecteur découvrira alors, avec beaucoup d’intérêt, la chronique d’un microcosme tiraillé par les doutes, les allégeances diverses, en prise avec les nécessités quotidiennes, les privations, les découragements et les espoirs des « années noires ». Il croisera des pasteurs-résistants (Olivès, Couderc, Henri Nick…), les jeunes maquisards et une communauté de réfugiés de tous horizons ; mais aussi une troupe d’anthropologues, dont Claude Levi-Strauss et ses parents, qui occupent discrètement leur maison de Camcabra. Il ira de Nîmes à Camprieux, en passant par Valleraugue et Mandiargues – noms de pays aux résonnances proustiennes pour qui les a fréquentés au temps des grandes vacances. L’écriture, enlevée et perspicace, parfois insolente, participe à ce vif plaisir de lecture, qui ne peut que s’accentuer d’une lecture en contexte.

     

    janet teissier du cros,cévennes,cycle protestants dans la france en guerre 1939-1945,le vigan,valleraugue,occupation

  • Les #100 livres cultes du protestantisme

    La foi sur le théâtre du monde.

     

    #88 Théodore de Bèze, Abraham sacrifiant (1550), Honoré Champion

     

    Capture d’écran 2017-05-19 à 17.30.25.png

  • 3 questions à Gabrielle Cadier-Rey

    Gabrielle Cadier-Rey était récemment l'invitée de la Librairie Jean Calvin pour nous parler d'eugènie Bost. Nous en avons profité pour l'interroger sur son travail et ses lectures.

     

     

  • La Librairie à la fondation John Bost

    Capture d’écran 2017-05-04 à 17.32.16.pngLa librairie Jean Calvin était à la Force le week-end dernier, à l'occasion du XXXIIe Colloque des Musées protestants. L'évocation de l'oeuvre de ses fondateurs, John et Eugénie Bost, les conférences, la présentation du nouveau livre de Patrick Cabanel, et la visite du nouveau musée (exceptionnel!) furent les temps fort du séjour.

     

    Pour un aperçu en photos, allez voir la page dédiée du Musée Jeanne d'Albret, par ici ...==> Musée Jeanne d'Albret.

     

     

  • Luther, t.II dans la Pléiade

    La Bibliothèque de la Pléiade édite un deuxième volume des Oeuvres de Luther, un must pour les 500ans, de ce théologien qui fut aussi un grand littérateur de langue allemande. Luther, en papier bible, dans une collection sobre et prestigieuse, créée par un club de protestants, dont Gide et Schlumberger...

    Capture d’écran 2017-05-02 à 13.30.39.jpeg

     

    luther,luther500,réforme,réforme,réforme500,pléiade,gallimard,réformation,histoire du protestantisme,luthéranisme,protestantisme

     

    luther,luther500,réforme,réforme,réforme500,pléiade,gallimard,réformation,histoire du protestantisme,luthéranisme,protestantisme

  • Protestantisme, la belle histoire

    Une merveille est arrivée, que vous trouverez chez tous les bons libraires et dans les Musées protestants de France et de Genève : La protestantisme français, la belle histoire (XVIe-XXIe).

    Capture d’écran 2017-04-27 à 14.30.18.png

     

    Il s'agit d'une histoire du protestantisme français originale : à partir d'objets tirés des différents musées du protestantisme, Patrick Cabanel retrace les cinq siècles d'histoire d'une minorité active. Remarquablement écrite, illustrée, servie par un design moderne excessivement élégant, elle condense une sorte de Musée huguenot idéal.

     

    Les plus chanceux pourront le découvrir ce week-end à La Force, en Dordogne, à l'occasion du colloque annuel des musées protestants qui se tiendra à la Fondation John Bost.

     

     

     

  • Mes yeux le verront, non ceux d'un autre

    Capture d’écran 2017-04-19 à 09.06.14.png

     

    Nouveau témoignage aux éditions de la Mission Timothée! Nous vous recommandons cette lecture délicate et bouleversante.

     

    Un peu en retrait, derrière son mari, la silhouette presque fragile, les traits paisibles, Thérèse attend. 
    A la voir ainsi, sereine, les yeux dans le vague, on n'imagine pas ce qu'elle a vécu. Ni cette obscurité qui plonge son regard dans un monde éteint. 



    L'histoire de Thérèse commence dans la France profonde de l'entre-deux-guerre, marquée par la précarité. 
    Arrachée à sa mère, placée à l'Assistance publique, elle grandit privée d'affection, privée de vue et livrée à la dureté du monde. 


    Mais quelqu'un l'aime et veille. 
    Ce récit croise les souvenirs avec beaucoup de tact et de sensibilité. Il témoigne des miracles que l'amour et l'espérance opèrent par la foi.

  • Le voleur de paradis

    Capture d’écran 2017-04-10 à 17.30.58.png

     

    Bernardin de Sienne, pour la première fois, attribue au brigand repentant, le titre de voleur de Paradis. Celui, comme affirme l’auteur, qui boycotte le Purgatoire et qui, du coup, défie l’équilibre de l’édifice théologique savamment élaboré par le catholicisme du Moyen-âge à nos jours ! Le livre de Madame Klapisch-Zuber, disons le tout de suite, est une histoire totale dans la droite lignée des fondateurs de l’École des Annales...

    Lire la suite

  • ETR, un numéro spécial 2017 exceptionnel

    réforme,réformation,réforme500,protestantisme,martin luther,huldrych zwingli,balthasar hubmaier,jean oecolampade,sebastian münster,marie dentière,paul dolsciusLa revue ETR (Etudes théologiques et religieuses) sort un n° spécial pour le jubilé de la Réformation. Il s'agit d'un volume exceptionnel de 21 textes réformateurs inédits en français, réunis et édités par Chrystel Bernat. 

     

    En voici le sommaire : 

     

    1 Aux sources de la Réforme, Avant-propos de Chrystel Bernat


    5 Philippe MELANCHTHON, Lieux communs des choses théologiques ou hypotyposes théologiques (1521) – Introduction du livre et chapitre premier. Traduction du latin, présentation et notes de Pierre-Olivier Léchot : À propos de l’enseignement de la théologie et du libre arbitre


    25 Martin LUTHER, Raison et justification que des nonnes peuvent quitter leurs couvents en conformité avec Dieu (1523). Traduction de l’allemand, présentation et notes de Pierre Bühler


    35 Huldrych ZWINGLI, 67 thèses pour la dispute de Zurich, le 29 janvier 1523.Déclarations conclusives. Présentation de Chrystel Bernat. Traduction de l’allemand par François Vouga


    53 Balthasar HUBMAIER, Dialogue à propos du livret sur le baptême de Maître Zwingli de Zurich, au sujet du baptême des enfants (1526). Traduction de l’allemand, présentation et notes de Catherine Dejeumont : « Dialogue » dites-vous ? Balthasar Hubmaier et Zwingli


    135 Martin LUTHER, Lettres de la forteresse de Cobourg (du printemps à l’automne 1530). Traduction du latin et de l’allemand, présentation et notes de Pierre Bühler


    155 Huldrych ZWINGLI, Exposition de la foi chrétienne (1531). Traduction du latin, présentation et notes de Jean-François Gounelle


    207 Martin LUTHER, « Que Jésus-Christ vous montre ses pieds et ses mains… ». Trois lettres de réconfort de Martin Luther (1531-1532). Traduction de l’allemand, présentation et notes de Matthieu Arnold


    219 Martin LUTHER, La bénédiction telle qu’on la proclame sur le peuple après la messe, selon le quatrième livre de Moïse, au sixième chapitre. Commentée par D. Martin Luther (1532). Traduction de l’allemand, présentation et notes de Pierre Bühler


    229 Jean OECOLAMPADE, Préface au commentaire du livre de Job (1532). Traduction du latin (édition de Genève, 1567), présentation et notes de Gilbert Dahan


    237 Sebastian MÜNSTER, Extrait de la Préface de la Bible hébraïque (1534) – Qu’il ne faut pas mépriser les commentaires des Hébreux. Traduction du latin, présentation et notes de Gilbert Dahan


    249 Marie DENTIÈRE, Défense pour les femmes, fragment de l’Epistre tres utile(1539). Présentation et notes d’Annie Noblesse-Rocher


    257 Paul DOLSCIUS, Confessio Augustana Græca (1559). Traduction du grec, présentation et notes de Jacqueline Assaël : La Confessio Augustana Græca, rhapsodie ambivalente de la Confession d’Augsbourg et de ses variantes


    329 Augustana Græca. Sa réception orthodoxe au XVIe siècle. Postface de Nicolas Kazarian
    341 PARMI LES LIVRES